Sound Masking

Les études menées par le Centre pour l'environnement bâti (CBE) et d'autres montrent qu’une faible acoustique est la cause numéro un de l'insatisfaction au travail et le facteur le plus important affectant le rendement des employés. Selon des recherches:

  • 59% du temps des employés de bureau sont passés à essayer d’exécuter des tâches individuelles spécifiques
  • 64% sont interrompus jusqu'à 20 fois par jour
  • 70% disent qu'ils seraient plus productifs dans un environnement moins bruyant
  • 72% sont insatisfaits de la confidentialité

Si vous vous identifiez à ces statistiques, vous avez frappé à la bonne porte.

La plupart des gens sont familiers avec l'idée d'utiliser des murs et des portes pour bloquer physiquement le bruit, ainsi que les avantages sur l’absorption de la pose de panneaux de plafond, panneaux muraux et revêtements de sol souples.

Cependant, même après la mise en œuvre de ces stratégies, de nombreux établissements ne réussissent toujours pas à atteindre la confidentialité de la parole et le contrôle du bruit, car il manque un niveau correct du bruit de fond. En fait, le niveau du bruit de fond dans la plupart des bureaux est tellement faible que les conversations peuvent facilement être entendues à 15 mètres de distance.

Un système de masquage de sons est le seul dispositif acoustique qui peut contrôler le niveau de bruit de fond. Cette technologie est essentiellement constituée d'une série de haut-parleurs installés suivant un maillage dans ou au-dessus du plafond, ainsi que d'une possibilité de contrôle de leur émission. Les haut-parleurs diffusent un son générés scientifiquement que beaucoup de gens comparent à un léger souffle d’air.

Le principe derrière cette solution est simple: le nouveau niveau ambiant couvre tous les bruits qui sont inférieurs et réduit l'impact de ceux qui sont supérieurs en réduisant les variations de volume entre le maximum et le minimum dans l'espace. Les perturbations de la concentration des occupants sont ainsi diminuées. De même, les conversations sont soit entièrement masquées ou leur intelligibilité est réduite, l'amélioration de la confidentialité est assurée.

Il existe de nombreux exemples familiers de cet effet: le son de l'eau courante, un moteur d'avion, le bruissement des feuilles, le murmure d'une foule dans un restaurant très fréquenté. Bien sûr, lors de l'introduction de sons de masquage à un lieu de travail, il est essentiel de s'assurer qu'il est confortable et aussi discret que possible. Sinon, ils risquent de devenir une source d'irritation comme ce fut le cas avec les systèmes «bruit blanc» dans les années 1970.

Les systèmes de masquage de sons ont parcouru un long chemin depuis ce temps, notamment avec l'introduction du système de masquage de sons LogiSon il ya plus d'une décennie (2003). Son architecture en réseau permet de personnaliser facilement la conception et la fonction du système à des applications spécifiques et optimiser le confort et son efficacité. Il fournit également aux clients la possibilité de faire rapidement des ajustements en cas de besoin, sans frais ni perturbation significative de leurs activités.

Le système de masquage de sons LogiSon est également facile à adapter. Toutefois, son introduction au début de la conception de votre aménagement peut entraîner de sérieuses économies de construction, éliminer la nécessité de cloisons de dalles à dalles autour des bureaux privés, et réduire les besoins d’autres traitements acoustiques.

Contactez-nous aujourd’hui pour plus d’informations!